Qu’est-ce qu’un cheval de Troie ?

Un cheval de Troie est un virus déguisé. Son but est de vous inciter à le laisser entrer dans votre appareil. Poursuivez la lecture de cet article pour en savoir plus sur les chevaux de Troie informatiques et sur les moyens d’assurer votre sécurité.

Une ancienne astuce pour contourner les défenses

Selon la légende, les Grecs de l’Antiquité n’ont pas réussi à prendre la grande cité de Troie, même après des années de siège. Pour arriver à leurs fins, ils ont offert un cheval de bois géant aux Troyens en gage de paix, à l’intérieur duquel se cachaient 40 hommes. Une fois le cheval dans l’enceinte de la cité, les soldats sont sortis et ont laissé entrer une puissante armée. Troie était finalement conquise. Comme son nom l’indique, un virus informatique de type cheval de Troie utilise le même stratagème.

Un cheval de Troie permet aux hackers de s’introduire dans votre appareil

Il n’est pas si facile de passer outre les mesures de cybersécurité. Les hackers savent pertinemment qu’un fichier appelé virus.exe ne trompera personne. Ils doivent donc le déguiser. Une fois que le virus est dans votre appareil, celui-ci peut dérober vos données personnelles, comme des mots de passe ou des informations bancaires. Il peut également vous espionner, envoyer des messages indésirables et chiffrer vos fichiers pour obtenir une rançon. Parfois, les chevaux de Troie téléchargent d’autres virus à votre insu.

Un cheval de Troie rivalise d’ingéniosité pour vous piéger

Un cheval de Troie informatique peut se déguiser en pratiquement n’importe quoi pour attirer votre attention. Une pièce jointe à un e‑mail prétendant être une facture ou des informations vitales ? Bien sûr. Une vidéo virale d’un chat ? Sans aucun doute. Une application intéressante ? Oui, et bien plus encore. Les chevaux de Troie sont souvent injectés dans un programme ou un fichier que vous souhaitez télécharger. Malheureusement, ces astuces peuvent être très difficiles à repérer. Et c’est bien là leur objectif.

3 conseils pour éviter les chevaux de Troie

Les Grecs n’auraient jamais pu remporter la victoire si les Troyens n’avaient pas fait entrer le cheval. De même, les virus de ce type ne peuvent pas infecter votre appareil si vous leur fermez la porte. Vous devez donc réagir pour rester en sécurité. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour vous protéger.

1. Utilisez un logiciel antivirus

Un antivirus est comme les remparts de la cité de Troie. Il empêche les programmes malveillants d’infecter votre appareil et supprime les chevaux de Troie. Vous pouvez également analyser les fichiers que vous souhaitez télécharger pour détecter tout élément suspect.

2. Évitez d’ouvrir les liens et les pièces jointes

Les pièces jointes et les liens intégrés aux e‑mails sont l’une des méthodes d’infection les plus courantes pour les chevaux de Troie. Ne téléchargez et n’ouvrez que des fichiers et des applications de confiance provenant de sources sûres.

3. Ne tombez pas dans le piège du phishing

Les escroqueries par phishing peuvent vous amener à télécharger des pages ou infecter votre appareil avec des programmes malveillants. Ne tombez pas dans les pièges faciles et méfiez-vous des e‑mails ou des messages non sollicités contenant des liens et des pièces jointes.

F-Secure TOTAL

Gardez l’esprit tranquille, F‑Secure veille

Les chevaux de Troie sont conçus pour vous tromper. F‑Secure TOTAL identifie le danger même quand vous ne le voyez pas et vous protège en conséquence. TOTAL comprend une protection récompensée contre les virus, les ransomware, les sites de phishing connus et de nombreuses autres menaces en ligne. Il inclut également un VPN illimité et un gestionnaire de mots de passe. Essayez-le gratuitement pendant 30 jours, sans carte de paiement.